Circuit « le grand sud marocain »de Marrakech à Marrakech              3 nuits/4 jours   ou  4 nuits/5 jours

Un de nos circuits privés les plus demandés

Votre itinéraire

 

Jour 1 :  Marrakech/Ouarzazate  hébergement ferme d’hôte Dar Alfourssane.

Jour 2 :  Ouarzazate/M’Hamid     hébergement Kasbah Alladin

Jour 3 :  excursion dromadaire nuit bivouac sauvage  (en option pour circuit 5 jours)

Jour 4 :  Chegaga -   hébergement bivouac "Le Charme d'Aladdin"  au pied des dunes

Jour 5 :  Chegaga/Marrrakech    

 

Compris dans l'offre

 

> Tous les transferts en véhicule 4x4 avec guide/chauffeur langue française

> Pension complète durant le circuit

> Hébergement pour 1 nuit à Ouarzazate, ferme d’hôte Dar Alfourssane

> Hébergement pour 1 nuit à M’Hamid, Kasbah Aladdin

> Excursion désert un jour avec guide/chamelier nuit bivouac sauvage  (en option pour circuit 5 jours)

> Hébergement pour 1 nuit bivouac "Le Charme d'Aladdin" au pied des grandes dunes de Chegaga

> Les excursions mentionnées dans l'itinéraire

 

 

Non compris dans l'offre

 

> Boissons et dépenses personnelles

> Excursions en option

> Pourboires

 

Tarifs :    

3 nuits/4 jours :  280 €/personne  en chambre double  (minimum 2 personnes)

4 nuits/5 jours :  350 €/personne en chambre double   (minimum 2 personnes)

 

N'hésitez pas à nous  consulter pour tarif chambre individuelle ou groupe, ou pour tout autre renseignement.

Jour 1 : Marrakech-Ouarzazate 

Après le petit déjeuner, en route pour le Grand sud Marocain à travers le col de tizn-n tichka /2260 mts) et les paysages majestueux et contrastés du Haut Atlas.  A 20 kms du col nous bifurquerons pour prendre la route de Teluet. Il s’agit de l’ancienne capitale du pays Glaoua, et vous pourrez visiter les ruines de la kasbah Palais des Glaoui de style Andalousi, qui furent les seigneurs de l’Atlas et Pachas de Marrakech jusqu’à l’indépendance du Maroc.

Historiquement, c’était le passage des caravanes marchandes, qui reliaient le désert au sud Marocain aux grandes villes situées au nord du haut Atlas.

Nous continuerons ensuite notre route vers le sud le long de la magnifique vallée de l’Ourina, avec ses kasbahs disséminées dans le paysage, en particulier celles d’Ameniter ou Tamdagh pour arriver au ksar Aït Ben-Haddou.

Cette cité fortifiée présaharienne, entourée de murailles, est inscrite au Patrimoine Mondial de l'UNESCO et a été le cadre de nombreux tournages cinématographiques. Repas en cours de route dans auberge typique.

Nous arriverons enfin à la majestueuse Ouarzazate.

 Depuis 1984, Ouarzazate est indéfectiblement liée au cinéma. Entre montagne et désert, ses paysages,  ses conditions climatiques et économiques idéales  ont fait d’elle depuis des années une attraction des grands producteurs et réalisateurs cinématographiques de Hollywood et autres. Vous pourrez visiter les décors de ces grosses productions comme Lawrence d’Arabie, Astérix et Obélix, Mission Cléopâtre en passant par Un thé au Sahara, Le patient anglais, Babel ou Gladiateur.

Souper et nuit à la ferme d’hôte Dar Alfourssane.

 

 

Jour 2 : Ouarzazate-M’Hamid 

À la sortie de Ouarzazate  on traverse un petit oued, puis des collines grises et grêlées. À Agdz, 70 kilomètres plus loin, émerveillement : c’est le début de la vallée du Drâa, le plus long fleuve du Maroc, qui naît dans les cimes enneigées de l’Atlas et meurt dans l’Océan Atlantique au nord de Tan Tan  après avoir nourri des terres arides sous les palmiers.  Jusqu’au bout de la route  il y aura ce paradoxe : à gauche, le magnifique paysage  de la palmeraie  avec ses plantations de palmiers dattiers, oliviers, arbres fruitiers, cultures maraichères, et à droite, une sécheresse implacable et des terres arides. La vallée du Drâa est aussi connue pour ses somptueuses Ksours et kasbah en terre pisé, dont l’une des plus remarquables  est celle de Tamnougalt.

Nous arrivons à Zagora, chef-lieu de   région  ou une ancienne pancarte indiquant la route de Tombouctou  52 jours nous souhaite la bienvenue et fait surgir en nous  l’émotion de notre rencontre proche avec le grandiose désert du Sahara. Ce fut le point de départ des grandes caravanes de dromadaire qui traversaient le Sahara jusqu’au Mali.

Le prochain arrêt sera  à Tamegroute, tranquille village de pisé réputé pour sa céramique verte et sa très ancienne bibliothèque coranique.

A 90 km au sud-est de Zagora et à quelques dunes seulement d’un immense désert menant aux frontières maroco-algériennes, nous arriverons enfin à la paisible oasis de M’hamid El Ghizlane (ou M’Hamid des gazelles), là où la route s’achève pour faire place au désert. Vous traverserez le nouveau  M’Hamid, créé sur une ville de garnison durant  le protectorat français et parcourrez quelques kilomètres au milieu de la palmeraie pour découvrir l’ancien M’Hamid, ksar ayant conservé intacte son architecture  en pisé et où la vie continue son rythme depuis la nuit des temps. Déjà au XVIème siècle, M’Hamid fut le point de départ d’Ahmed El Mansour Addahbi, qui parti avec ses guerriers, ses dromadaires et toute sa tribu à la conquête de Tombouctou

Ali vous accueillera à la kasbah Aladdin selon l’hospitalité de la région et essaiera de vous transmettre la magie de ce lieu qui conserve le caractère sacrée de la zaouïa  où vécu son ancêtre  le marabout.  Il vous fera partager ses souvenirs de jeunesse de nomade et de berger, et évoquera le temps pas si lointain où l’on pouvait pêcher à quelques dizaines de minutes du village dans ce qui est maintenant un désert de sable  et de palmiers semi-enterrés. Vous découvrirez également la joie de vivre et le sens de l’humour toujours présent malgré la dureté de la vie des habitants en bordure du Sahara. Si vous le désirez-vous pourrez assister  aux activités de l’association « Espoir et partage »  qui aident les femmes à réaliser une activité artisanale et offre aux enfants un lieu d’étude et de loisir.

Vous pourrez enfin admirer le coucher de soleil depuis la terrasse avec une magnifique vue sur la palmeraie ou grimper sur une dune toute proche pour un avant-gout de désert.

Souper typique et nuit

 

Jour 3 : M’hamid excursion dromadaire   (pour circuit 5 jours)

 Votre chamelier viendra vous chercher à la kasbah et vous suivrez la piste à travers la palmeraie pour rejoindre les dunes.  Vous découvrirez au rythme des dromadaires les différents aspects du désert, accompagnés par les récits et les chants de vote guide. A la nuit tombante un délicieux tajine vous sera préparé et si les conditions le permettent vous pourrez participer à la cuisson du pain de sable. La soirée se poursuivra sous les étoiles  et vous pourrez passer votre première nuit en plein désert sous tente ou à la belle étoile.

 

Le lendemain vous continuerez votre route jusqu'à un point de rencontre avec notre 4x4 qui vous emmènera jusqu'au grandes dunes de Chegaga.

 

Jour 4 : M’hamid-Chegaga
 L’Erg Chegaga est l’un des deux grands déserts de dunes  du Sahara Marocain, qui est accessible après une cinquantaine de kilomètres de M'Hamid par la piste  entre Reg et sable. Au contraire de l’erg Chebbi, son frère très fréquenté près de Merzouga, ce désert de vastes dunes se gagne : quatre jours de dromadaire ou deux  heures de piste en 4x4 , il a l’avantage d’être plus vaste et sauvage. Autre point non négligeable, il est beaucoup moins touristique. L’Erg Chegaga se compose de plusieurs ergs très entrelacés, sur une étendue d’une quarantaine de kilomètres de longueur pour une quinzaine de largeur, certaines dunes atteignent 40 mètres de hauteur (soit un immeuble de 16 étages) pour une altitude maximum de 520 mètres.

Une fois sur le pli parfait, au sommet, la vue sur les vagues de dunes en clair-obscur est impressionnante. Ils sont nombreux alors ceux qui ressentent la magie du désert, à travers son silence,  ses formes si géométriques et en même temps si fluides, ses couleurs changeantes, et ensuite cet infini d’étoiles qui  vous recouvre  comme un manteau protecteur lumineux.

Vous pourrez faire également en option une promenade en dromadaire autour des dunes.

Repas et soirée animée autour du feu au son de la musique des nomades.

 

Nuit à notre bivouac de charme au pied des grandes dunes.

 

Jour 5 : Chegaga-Marrakech 

Après le petit déjeuner le retour sur Marrakech se fera par une route différente. A la sortie des dunes nous traverserons l’immense lac Iriki, généralement asséché par un manque de précipitations endémiques et où l’argile fait affleurer des mirages. Il s’agit d’un lieu mythique dans le sud Marocain et qui était voici seulement quelques dizaines d’années le lieu préféré des gazelles du sud. Nous reprenons la route goudronné et remettons vers le village de Tazenakh , qui est un centre artisanal de tapis berbères de la montagne, que l’on appelle les tapis “Ouaouzguites”, Ouzguiti ou Gloui, ceux qui se vendent le plus et sont le plus appréciés.

Ce village a accueilli une large population hébraïque, et nous pouvons aujourd’hui admirer une synagogue ainsi qu’un cimetière.

 

La route N-10 continue à l’est par le plateau de l’Anti-Atlas, une zone aride et très peu peuplée, avant de grimper la cordillère par les ports de montagne d’Ikshane et Tagatine, à 1650 et 1890 mètres, et d’arriver à Taliouine connue pour la culture du safran  et Ouarzazate. Le retour sur Marrakech se fait par le col du Tichka.